Le Président de la République, Paul BIYA, a reçu en audience, vendredi 06 septembre 2019 au Palais de l’Unité, le Ministre gabonais des Affaires étrangères, Alain Claude Bilie-By-Nze, envoyé spécial du Président Ali Bongo Ondimba, qu’accompagnait le Secrétaire Général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), Ahmad Allam-My. Les deux personnalités ont rendu compte au Chef de l’Etat du niveau d’avancement de la réforme de la CEEAC.

S’exprimant devant la presse au terme d’un entretien de près d’une heure, le Ministre Alain Claude Bilie-By-Nze, par ailleurs président du Comité de pilotage de cette réforme, a indiqué que la restructuration engagée par les Chefs d’Etat a pour but de donner une impulsion nouvelle à la communauté économique sous-régionale. A cet effet, il a relevé qu’après les experts, le comité des ministres de la CEEAC a validé les projets de textes. Il est présent question, a-t-il précisé, de soumettre ces textes à l’approbation des dirigeants des Etats membres de la CEEAC au cours d’un sommet à venir.

Evoquant les axes majeurs de cette réforme, le Ministre gabonais des Affaires étrangères a indiqué qu’ils portent  sur les principales missions de la CEEAC à savoir, assurer un climat global de paix, de sécurité et stabilité, encourager l’intégration et le commerce à travers l’interconnexion des infrastructures de communication et de connectivité. Les  questions liées au développent durable, à la jeunesse, à la promotion de la femme…n’ont pas été oubliées.

En rappel, la CEEAC regroupe les onze Etats ci-après : Angola, Burundi, Cameroun, République Centrafricaine, République du Congo, République Démocratique du Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Rwanda, Sao Tomé et Principe et Tchad.

Décret portant convocation du corps électoral en vue de l'élection des députés à l'Assemblée Nationale et des conseillers municipaux