Dr AKINWUMI A. Adesina, président du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) a été reçu en audience au Palais de l’Unité, par le Président de la République S.E.M. Paul BIYA, lundi 17 juillet 2017. Le renforcement de la coopération Cameroun-BAD a constitué le menu de cet entretien.

Face à la presse au terme de près d’une heure d’entretien, le  Docteur AKINWUMI a d’entrée de jeu salué le leadership en Afrique du Président Paul BIYA. L’hôte du Palais de l’Unité a cité tour à tour,  la stabilisation macro-économique de la CEMAC, la stabilisation sécuritaire de la sous-région, et  la gestion de la lutte contre la secte terroriste Boko Haram. 

S’agissant de la coopération entre le Cameroun et la première institution monétaire africaine, le président de la BAD a parlé d’une relation ancienne et de confiance mutuelle qui remonte à l’année 1972. Depuis lors, a-t-il indiqué,  la BAD a octroyé plus de 2,5 milliards de dollars US, soit près 1 436 milliards de francs Cfa, de prêts et de dons, destinés à des projets dans les domaines des infrastructures nationales et sous-régionales, dans l’agriculture, l’énergie, l’eau, l’assainissement etc.

D’autres projets en cours au Cameroun bénéficient des financements de la BAD. C’est le cas de l’usine hydroélectrique de Lom Pangar, qui va produire à terme 30 MW d’électricité pour alimenter 150 localités de la Région de l’Est. Toujours dans le domaine énergétique, la BAD a dans son portefeuille le barrage de Nachtigal, avec une contribution de financement de 150 millions de dollars Us.

Le Président de la BAD a poursuivi son plaidoyer  pour l’industrialisation du Cameroun. A cet effet, son institution se propose de financer la création de grandes zones de production et de transformation des produits agricoles.

Le Docteur AKINWUMI était accompagné d’une importante délégation de proches collaborateurs.  Avant de quitter le Palais de l’Unité, il a été élevé par le Président de la République à la dignité de Grand Officier  de l’Ordre National de la valeur.

Décret portant convocation du corps électoral en vue de l'élection des députés à l'Assemblée Nationale et des conseillers municipaux